• 7194 visits
  • 14 articles
  • 3 hearts
  • 220 comments

BIG L 09/09/2006

Lamont Coleman (30 mai 1974 - 15 février 1999) alias Big L était un rappeur américain. Il a grandit à l'intersection de Lenox Avenue et de la 139th West, quartier à majorité afro-américaine de Harlem à New York, longtemps appelé « the danger zone ».

Big L a fait ses débuts solo en 1992 avec le single « Yes You May » tournant chez Columbia. S'en suit la démo de « Devil's Son » puis en 1995 l'album Lifestylez Ov Da Poor And Dangerous, comprenant une série de tubes tels « Put it on », « No Endz, No Skinz », « Street Struck » et « Da Graveyard ». Son tube le plus connu, « Ebonics », sortit sur son label Flamboyant en 1998.

À cette époque, Big L a fait parti du collectif du Bronx D.I.T.C. alias Diggin' In The Crates (dont font partis : Showbiz & A.G., Buckwild, Diamond D, Fat Joe, Lord Finesse, O.C.) et apparut sur leur single « Dignified Soldiers ». Il a également rappé sur plusieurs chansons avec The Notorious B.I.G.. Sa carrière fut malheureusement brisée le 15 février 1999 lorsqu'il fut assassiné de sept balles dans le corps près de chez lui, au croisement de la 139st West et de Lenox Avenue là où il vivait dans Harlem, par un homme désirant se venger de son frère Big Lee, alors en prison et donc intouchable au moment du drame. Un album posthume, The Big Picture, est sorti en 2000.
Un nouvel album prévu pour fin 2006 serait en préparation sous la direction de DJ Premier et Lord Finesse.


Albums

Lifestylez Ov Da Poor & Dangerous, (1995)
The Big Picture, (2000)
Big L featuring AG "Live From Amsterdam"
Harlem's Finest - A Freestyle History, (2003)
Harlem's Finest - A Freestyle History
(Volume II)
D.I.T.C. - Diggin' In The Crates (rap group), (2000)
The Archives 1996-2000, (2006)
Real Legends Never Die
A Tribute to BIG
Unsolved Mysteries vol.2
The Unseen Picture
In memory of Big L. J-Love
Children of the Corn
Flamboyant Freestyle
The Bigger View


Clips


Put It On
MVP
No Endz No Skinz
Holdin It Down (posthumous)
How will I make it
Fat Beats Radio DVD Freestyle

HARLEM LEGEND 09/09/2006

Mort a 24 ans

En effet, "L" a été fatalement agressé. Il marchait en bas de son "bloc" de la 139ème, quand il fut shooté. La police arrêta le meurtrier âgé de 29 ans. Il fut inculpé pour meurtre au second degré. Le DAILY NEWS rapporta qu'il avait un beef avec BIG LEE, le grand frère de BIG L. Cependant, BIG LEE était derrière les barreaux, alors pour se venger, l'assassin décida d'abattre son frère, BIG L. Inutile de rappeler la suite."J'était avec lui, deux jours auparavant, nous écoutions des beats chez lui" dit Lord Finesse après le drame "son heure était venue, mais il est partit beaucoup trop tôt". Il n'avait que 24 ans.


Mais qui était vraiment BIG L ?? qu'a t il fait ??
Lamont Coleman était seulement BIG L, l'homme qui a guidé les premières rimes de Cam'Ron, et du phénomène multiplatine Mase. BIG L n'a jamais flambé au sommet des charts, mais il était le chapitre d'une saga continue, l'histoire de Harlem. C'est ce même BIG L, qui a sorti 2 joueurs aspirants à la NBA, du lycée central de Manhattan. Il leur a montré une autre porte de sortie de Harlem, autre que la balle orange et les paniers. Coleman a commencé à rimer pendant son adolescence, d'abord dans les immeubles, dans la rue, puis dans les halls du lycée Julia Richmon. C'est d'ailleurs ici qu'il a acquis le nom de "BIG L".

Il écrivait des rimes sur les affaires sanglantes de drogue de son coin de rue. La faim, la pauvreté, la camaraderie et les amis, une signature de la vie dans le ghetto. Quand il a signé son contrat avec Columbia, "L" ne rêvait pas simplement de grosses voitures et de bijoux, mais il regardait le futur. Il était un modèle qui a montré que le Rap pouvait être plus qu'une façon de passer le temps. Mais voilà, après s'être fait virer de Columbia, il est revenu dans les rue de Harlem. Sans illusion sur la vie et incertain pour la suite de sa carrière. Mais le temps guérit les blessures et "L" s'est remit au travail en faisant des featurings sur des titres underground et en produisant des titres tel "Ebonics". Il créa même "FLAMBOYANT ENTERTAINEMENT", son label indépendant.

L'Histoire d'Harlem 09/09/2006

Il était le chapitre d'une saga continue,

BIG L n'était pas simplement un rappeur, mais une icône, une légende vivante pour beaucoup de personnes. Et même s'il a été ignoré par beaucoup de gens, les vrais Hip-Hoper's savent qu'un homme de ce calibre est dur à trouver. Le jour où il a lâché "yes you may, remix", on a tout de suite su que ce type était grand. Il a été commercialement ignoré, mais son album a permis de préparer le terrain pour d'autre rappeur, Jay'Z , Cam'Ron ,MCGruff, Mase.

BIG L avait quelque chose que peu de rappeurs ont.
Il était "UNDERGROUND" et cela lui permettait d'avoir des lyrics profonds, et surtout d'être vrai. Il ne parlait pas bijoux, argent et conquêtes sexuelles. BIG L parlait de la vie de rue, c'était un génie lyrique. Il n'écrivait pas pour faire partie des playlists des radios. Un exemple ? "devils son". Un titre destructeur pour la radio, avec des paroles à vous faire crever d'une crise cardiaque un comité de censure !!! mais qu'est ce qu'il lui est passé par la tête me direz-vous ??! rien !! il a fait ce titre pour ces fans et non pour passer sur MTV.

Pour beaucoup de gens, le 15 février est un jour ordinaire, mais pas pour les fans de BIG L. Pour eux, c'est le jour où fut tué "BIG L". 3 années sont passées depuis sa mort et il continue d'affecter l'industrie du rap. Bien qu'il ne soit plus sur terre, son essence a toujours un impact sur ses fans, en témoigne ce nouvel album : "HARLEM'S FINEST - A FREESTYLE HISTORY". Je pense que nous devons féliciter ceux qui essaient de garder "vivant" son nom, spécialement "Rawkus Record", qui sort des inédits et des singles. Alors quand le 15 février arrive, ne pensez pas à un jour de deuil, mais à un jour de célébration. Rappelez vous de celui qui était un vrai grand mc.
Des lyrics crues et inoubliables.

A l'avenir nous devrions voir apparaître de nouveaux BIG L. Et même s'il est peu probable de revoir un jour un mc de sa trempe il sera toujours heureux de voir l'héritage du plus grand rappeur de tous les temps continuer.
BIG L, R.I.P ( 1974 - 1999 )

VidéO CliP 02/12/2006

Media unavailable from mobile.

Holdin'it down

vIDéO CliP 21/01/2007

Media unavailable from mobile.